Episode 15 par THe_NeO_ChRiS et Deliajin 

L’énigme :

Ce qui ne tue pas, renforce…..
Il n’y a qu’en abandonnant son orgueil que l’on peut aller dans ce refuge où la luxure n’est point.
La liberté de la Vagabonde dépend de ton envie de la lui rendre, alors ne soit pas avare,
prend ton char et tu pourras l’apercevoir, quand le soleil se pointera à son zénith.
Ne soit pas en colère ! Le commencement dépend de ce refuge, si tu n’es pas paresseux, tu trouveras……
A dextre, ta gourmandise se sous-pavane au coin de l'interdit.

La solution :
version Britannicus

La chance ! Avec 7, je pensais aux couleurs de l'Arc en Ciel, puisqu'il y a un établissement qui porte ce nom à St laurent du Var. Et en regardant à nouveau la carte, j'ai vu les 7 douleurs.
Un dernier mp de confirmation et c'est parti !

Sur place, un petit comité d'accueil à la Brassens, sur un banc public mais sans les bécots ! avec Deliajin et l'émule d'ET avec son doigt : THe_NeO_ChRiS.

Tout a été dit par Cysanflogo sur le lieu. Les moines de Saint Augustin ont également gérés cet hospice. Les 7 douleurs pour les 7 péchés, tout le monde l'a compris. La liberté pour le boulevard, le zénith pour midi donc le sud et la Provence pour l'autre boulevard (Deliajin me l'a soufflé). Se sous-pavane car elle était cachée et même bien cachée à côté du panneau de stationnement interdit (mea culpa Deliajin), sous le pavé autobloquant formant l'angle du trottoir.

Ce sont les seules infos dont j'ai eu besoin pour foncer, même si je pensais que Capitainecaverne risquait d'y être avant moi. Vers 22h30 elle était dans mes mains. avec un banco à zéro ! (Ils arnaquent bien à la FdJ !)

Un grand merci à Cysanflogo pour l'ensemble de son oeuvre sur cette Vagabonde ! Comme on dit chez moi:"La prochaine fois... "

Et si rien n'a été enregistré hier soir, c'est que nous avons discuté un bon moment tous les 3, que ça a bien grandement compensé le banco

Bravo à vous 2 pour cette énigme bien ficelée
Deliajin a des détails plus techniques sur l'énigme, je lui passe le micro...

et version THe_NeO_ChRiS et Deliajin

Voilà la solution complète de la vagabonde.

D’abord, je tiens à vous dire que celle-ci a été créée pour répondre à vos questions, la déduction solitaire était assez camouflée……

En lisant le texte, il faut suivre le fil directeur, le commencement. Il fallait donc trouver le « refuge » indiqué.

« Il n’y a qu’en abandonnant son orgueil que l’on peut aller dans ce refuge où la luxure n’est point ». Un hospice, aujourd’hui est un établissement qui accueille les personnes âgées en difficulté et atteint de maladie. Personne n’a jamais connu dans son entourage un ancêtre n’assumant pas son besoin d’aide journalière et désirant rester dans son domicile ???
Refuge est aussi un synonyme d’Hospice (cf. dictionnaire des synonymes), et en prenant la phrase « ce qui ne tue point renforce » dans le sens de la maladie (souvent les personnes ayant survécu d’une grave maladie disent d’eux même qu’ils voient la vie différemment), on pouvait trouver le sens de ce refuge.

Donc en trouvant « Hospice », et en considérant que Hospice était le commencement, on trouve sous Wikipedia ou autre que la naissance de la ville de « Saint Laurent du Var » comme on l’a connaît aujourd’hui s’est déroulé grâce à Saint Laurent, qui a crée cet Hospice, et la ville s’est développée tout autour. D’ailleurs, cet Hospice était géré par les moines de Saint Augustin, mais cette information, nous ne l’avions pas eu….. Merci aux Cavernes de nous instruire…..

Il ne reste donc plus qu’à trouver le lieu ou les rues. Il est vrai que si on cherche toutes les chapelles de Saint Laurent du var, on trouve vite la chapelle Notre Dame des 7 douleurs et donc on trouve le lien. Sur les cartes, celle-ci se trouve sur le chemin de Provence, mais en réalité, elle est exactement à l’angle de l’avenue de la Libération, d’où : « rendre sa liberté » dans le texte et à l’angle du boulevard de Provence, et comme je l’ai dit hier soir à Britannicus, après qu’il l’ai trouvée, soleil au zénith = midi = provence.

« Prend ton char et tu pourras l’apercevoir » était une indication pour vous dire qu’elle était proche d’une route, donc à un endroit assez fréquenté

La structure du texte est importante, elle n’est pas indispensable mais je me fait plaisir à vous l’expliquer. « La liberté » est en début de phrase, ensuite, 3 rimes « avare », « char » et « apercevoir » et enfin « soleil se pointera à son zénith » en fin de phrase.
Cette structure fait penser (et je dis bien fait penser et non est) à la structure d’un « chiasme » en analyse de texte. Donc, si jamais on avait pas fait le rapprochement avec la chapelle, cette indication bien camouflée peut indiquer sur place le « croisement de ces deux rues ». Mais bon c’est vrai que la déduction des 7 péchés et 7 douleurs s’est fait très rapidement (apparemment pour tous, les péchés sont des douleurs lol alors vive les péchés lol).

Enfin, la chute sur place est évidente, on regarde la chapelle, a droite d’elle, un trottoir qui monte et bien sur ce « panneau d’interdiction de stationner avec écrit privée dessus » et restait plus que le coin de la photo à trouver.

Voilà, toutes ces explications n’étaient pas indispensables pour la trouver, mais c’est fait et c’est le principal

Je tiens à signaler qu’une collègue de boulot s’est fait plaisir à mettre son nez dans la vagabonde et nous a amené des idées, donc Merci à Co.conuts peut-être un jour future cisteuse quand elle aura Internet

Bravo à tous,

L'énigme                                        La chapelle des 7 douleurs         L'angle "sous-pavané"         
                                                          à St Laurent du Var
vagxv     chapelle_des_7_douleurs_web     photovagxv

             Les cacheurs :
            THe_NeO_ChRiS                Britannicus et  la Vagabonde         Le p'tit mot    
            et Deliajin
    
THe_NeO_ChRiS_et_Deliajin_               Britannicus_et_Vagabonde15_     web_Mot_E15_Britannicus